Elle a choisi INISUP pour son bilan de compétences

Quel est votre parcours professionnel ?
J’ai 32 ans. J’ai commencé par un BEP/BAC Professionnel Comptabilité au cours duquel j’ai fait un stage au sein de l’entreprise de Travaux Publics SACER à Clermont-Ferrand. J’ai ensuite suivi un BTS assistante de gestion PME/PMI en alternance, dans cette même entreprise, mais je ne l’ai pas validé.
Par la suite, j’ai occupé plusieurs postes dans les domaines administratifs, de la gestion et de la comptabilité, entre le Cantal, d’où je suis originaire et Clermont Ferrand.
J’ai rencontré mon mari à Brive et j’ai occupé un poste en tant qu’Agent Administratif à la SHEM Engie à Marèges, pendant 6 ans, avant d’obtenir ma mutation sur Brive, en avril l’année dernière.

 

Qu’est-ce qui vous a amené à faire ce bilan de compétences ?
Au sein de la SHEM Engie, nous pouvons émettre des souhaits d’accompagnement lors des Entretiens Professionnels Annuels. Ma demande a été de savoir si l’entreprise pouvait m’accompagner dans le cadre d’une VAE. Ils ont bien évidemment accepté, et avec comme préalable un bilan de compétences à INISUP, afin de travailler mon projet et ensuite de déterminer avec le Point Régional Conseil Vae le diplôme le plus opportun. En effet, je n’avais pas validé mon BTS à quelques points, et je n’ai pas pu le repasser étant donné que celui-ci a été réformé.

 

Comment s’est déroulé votre bilan ?
Aujourd’hui, je suis encore dans cette phase de bilan. J’ai déjà fait 15h environ sur 24h avec Nathalie Pouget, ma conseillère. Nous fixons des rendez-vous hebdomadaires, d’environ 1h30 au cours desquels nous échangeons sur mes compétences, mes savoirs, mes savoirs-être, mes intérêts, mes aptitudes, mes capacités… Entre chaque séance, je dois réaliser des recherches et contacter des professionnels pour des enquêtes métiers, afin de mieux connaitre les métiers qui ont émergés lors de nos différents travaux. C’est complet et très intéressant.

 

Quel est le bilan du bilan ?
Cela permet de prendre conscience de qui on est, de ses compétences, de savoir vers où l’on veut aller, de mieux savoir ce que l’on veut faire et de reprendre confiance en soi. Aujourd’hui, grâce à cette première étape et aux échanges que j’ai également eu avec Annick Dottin*, à INISUP, je sais vers quel diplôme m’orienter : un BTS Gestion de la PME. Le bilan m’a aussi permis de réaliser que le poste que j’occupe actuellement correspond en partie, à mes compétences.
Nathalie est là pour nous accompagner, nous aider dans nos recherches, avec écoute et bienveillance, ce qui est bien agréable. Elle va me remettre une synthèse à l’issue du bilan, qui me permettra d’avoir un appui lors de divers entretiens et montrer notamment que je suis capable d’évoluer en interne comme à l’externe sur différents postes.

 

Interview par Cécile Chadeyron

*Conseillère VAE du Point Régional Conseil VAE, financé par le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine

Revenir