Observatoires et Etudes
Une enquête d'opinion sur la conjoncture économique locale

Baromètre conjoncturel

Cette étude a pour objectif de mesurer l'activité et les préoccupations majeures d'un panel représentatif d'entreprises corréziennes en termes d'investissement, recrutement, rentabilité et chiffre d'affaires.

 

Baromètre conjoncturel Corrèze : bilan 1er semestre 2019, perspectives 2e semestre 2019

Pour cette nouvelle édition de notre Baromètre économique, 400 entreprises de Corrèze ont été interrogées.

 

Un panel représentatif des 5 grands secteurs d’activité : industrie, bâtiment et travaux publics, commerce, services, et secteur Cafés Hôtellerie-Restauration.

 

LES GRANDES LIGNES

 

1er SEMESTRE 2019 : SOUS LE SIGNE DE LA STABILITE

Les entreprises ayant participé à l'enquête font état d'une assez bonne orientation de leurs chiffres d'affaires.

 

Autre indicateur financier : les marges, selon l'enquête elles sont stables pour 59% des entreprises, " 29% d'entre elles notent cependant une détérioration quant à leurs marges" précise Anne Mambrini-Brenner.

 

Les résultats montrent aussi une stabilité en termes de trésorerie pour 51% des entreprises.

 

Même tendance pour les effectifs salariés qui sont stables pour 75 % des entreprises interrogées. Enfin, côté investissements, ils se sont poursuivis pour 40% des entreprises même si ce chiffre est en retrait par rapport aux enquêtes précédentes.

 

DES RESULTATS CONTRASTES D'UN SECTEUR A L'AUTRE

 

Ainsi, l'enquête montre une amélioration des chiffres d'affaires dans l'industrie et le BTP "soutenu par la commande publique" avec une bonne tenue des carnets de commandes et des effectifs en hausse.

 

Parallèlement des tensions sur les marges sont exprimées particulièrement dans les cafés hôtels restaurants (CHR) pour 39% des entreprises interrogées et le BTP pour 32% des entreprises. 26% des commerçants interrogés et 31% des entreprises de services notent également une détérioration de leur marge.

 

PERSPECTIVES 2019 : OPTIMISME POUR LE SECOND SEMESTRE

 

Globalement l'enquête montre un certain optimisme dans les prévisions d'activité du 2e semestre mais dans une moindre mesure pour le commerce et pour les CHR qui prévoient une détérioration de leur chiffre d'affaire au second semestre 2019.

 

Au niveau des marges, des craintes sont exprimées toujours au niveau des commerces et des CHR, mais également dans le BTP. Concernant les prévisions de recrutement, l'enquête montre de belles perspectives notamment pour l'industrie et les BTP, deux secteurs qui prévoient également d'investir au second semestre 2019.