UNE AIDE POUR LA TRANSFORMATION DES BUREAUX DE TABAC

Les buralistes, sous l’impulsion de leur organisation professionnelle, engagent la transformation de leur métier.

 

Soutenus par un Fonds de Transformation de 80M€ sur 4 ans, négocié par la profession, ils peuvent bénéficier d’une aide financière qui couvre au moins 30% du montant du projet de transformation de leur bureau de tabac dans la limite de
33 000 euros.

 

Dans ce cadre, la chambre syndicale des buralistes et le réseau des CCI ont signé une convention pour la réalisation, par des experts de la CCI, d’audits des points de vente avant chaque projet.

 

Cet audit, obligatoire et préalable à la mise en œuvre des actions de transformation de l'activité, réalisé par le prestataire choisi par le buraliste, comprend trois étapes :

  • L'audit du point de vente (aménagement intérieur et extérieur),
  • L'audit de la zone de chalandise (potentiel de croissance et concurrence)
  • Un rapport listant les recommandations prioritaires pour faire évoluer le commerce.

 

Cette prestation réalisée sur une courte durée (deux ou trois jours) est gratuite pour le buraliste si ce dernier engage effectivement les actions suite au rapport remis. Dans le cas contraire, le financement de l'audit est plafonné à 50 % des dépenses.

 

«L’objectif est de repenser l’organisation des points de vente et de réfléchir à de nouvelles offres de produits et services pour accompagner les nouveaux modes de consommation. Cette dynamique doit aussi contribuer à dynamiser nos territoires » explique Frédéric Vergne, Président de la Chambre Syndicale des buralistes de la Corrèze, vice-président national de la confédération des buralistes et élu à la CCI de la Corrèze.

Revenir